Skipper en IMOCA depuis 2006, Jérémie Beyou participe aux plus grandes compétitions de la jauge ; Vendée Globe, Route du Rhum, Transat Jacques Vabre, avec de nombreux podiums et plusieurs victoires à la clé.

Trois mois après avoir pris la troisième place du Vendée Globe 2016-2017, Jérémie Beyou est reparti pour une quatrième campagne consécutive sur le tour du monde en solitaire, avec un nouveau partenaire à ses côtés, Charal. La société Charal a annoncé son partenariat avec Jérémie Beyou et son équipe jusqu’en 2022. L’ambition commune est de bâtir un projet gagnant en vue du Vendée Globe 2020, ce qui passe par la construction d’un nouveau bateau dont la mise à l’eau est prévue à l’été 2018.

« Le Vendée Globe est une course extraordinaire. J’ai eu la chance d’arriver à le terminer à la troisième place. Ce n’est pas que de la chance, c’est aussi beaucoup de travail de la part de toute une équipe et je suis convaincu qu’avec les mêmes personnes et avec des nouveaux partenaires qui me soutiennent dans ma démarche, je suis capable de faire mieux que troisième. Charal est le partenaire idéal pour me permettre de gagner le Vendée Globe », commente le skipper finistérien.

UNE VOLONTE AFFICHEE DE GAGNER !

Cet état d’esprit colle parfaitement à celui de Jérémie Beyou auprès duquel Charal a décidé de s’inscrire sur le long terme, puisque le partenariat durera jusqu’en 2022 compris, incluant un Vendée Globe, deux éditions de la Route du Rhum (2018-2022) et autant de la Transat Jacques-Vabre (2019-2021).

Qui dit ambition dit aussi nouveau bateau à foils, sur les dessins duquel planchent d’ores et déjà le bureau d’études de Beyou Racing et le cabinet d’architectes VPLP, et qui sera construit par le chantier CDK Technologies, pour une mise à l’eau prévue à l’été 2018. « Nous souhaitons construire un bateau moderne et performant », ajoute Jérémie Beyou qui disputera en juin la Solitaire URGO Le Figaro sous les couleurs de Charal avec dans le viseur une 4e victoire historique.

« C’est une belle aventure qui se profile à l’horizon, le projet dont toute l’équipe a rêvé, à la fois avant-gardiste au niveau technologique, ambitieux sportivement, mais aussi humain avec une belle équipe. Nous avions besoin de passer à la division supérieure et de réellement prétendre à la victoire sur le Vendée Globe. Charal va véritablement nous donner les moyens de nos ambitions ».

Mathieu Bigard conclut : « Charal est très fier de revenir dans le monde de la voile et espère beaucoup de belles victoires ».

PROGRAMME DE COURSES

2017
Avril : Début des études pour la construction du monocoque 60 pieds Charal

2018
Eté : Mise à l’eau du monocoque 60 pieds Charal
Nov. : Route du Rhum

2019
Oct. : Transat Jacques Vabre

2020
Mai : Transat New York – Les Sables
Nov. : Vendée Globe

2021
Oct. : Transat Jacques Vabre

2022
Mai : Transat New York
Nov. : Route du Rhum

Habitué du circuit Figaro, qu’il pratique depuis 1997, Jérémie Beyou et son partenaire Charal participeront aussi aux challenges Figaro annuels : Solitaire du Figaro, et autres courses de la saison et ce dès la Solitaire du Figaro 2017, 1ère course de Jérémie sous ses nouvelles couleurs.

Le skipper Breton est l’un des rares triples vainqueurs de la Solitaire du Figaro, compétition phare de la classe, pour laquelle il compte 15 participations et 7 victoires d’étape.

Longueur hors-tout : 10,10 m
Tirant d’eau : 2,10 m
Poids du lest : 1 100 kg
Grand-voile : 38 m2
Equipage en course : de 1 à 2

Palmarès en Figaro :
14 participations à la Solitaire du Figaro
Triple Vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2005, 2011 et 2014
7 victoires d’étape sur la Solitaire du Figaro

La Volvo Ocean Race, est une course à la voile autour du monde en équipage et par étapes réservée aux monocoques et organisée tous les trois ans.

La Volvo Ocean Race 2017-2018 est la treizième édition de la Volvo Ocean Race.
Départ le 22 octobre 2017 depuis Alicante – Arrivée finale à La Haye autour du 30 juin 2018.
Les différentes étapes :

  • Lisbonne
  • Le Cap
  • Melbourne
  • Hong Kong
  • Guangzhou
  • Hong Kong
  • Auckland
  • Itajaí
  • Newport
  • Cardiff
  • Göteborg

Dongfeng Race Team est de retour pour une deuxième tentative dans la Volvo Ocean Race avec le skipper français Charles Caudrelier, qui avait déjoué tous les pronostics en 2014-15 en terminant sur le podium.

Cette fois, l’équipe sera entièrement soutenue par Dongfeng Motor Corporation, le fabricant automobile chinois.

L’équipe chinoise engagée dans la Volvo Ocean Race 2017-2018 annonce aujourd’hui l’arrivée de nouvelles recrues. Jérémie Beyou fait pour la première fois son entrée dans cette compétition.

Ce marin émérite est l’un premiers confirmés au sein du nouvel équipage de Dongfeng Race Team qui avait terminé 3e de la dernière édition de la Volvo Ocean Race. Après avoir ramené du Portugal son VO65 refait à neuf, l’équipe prend désormais ses quartiers dans sa base de Lorient.

Pour Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Race Team, Jérémie Beyou va apporter une expérience et un savoir-faire précieux, issu de différentes disciplines de la course au large et fera office de cadre aux côtés des jeunes éléments qui constitueront cette équipe internationale.

Capture d’écran du site Volvo Ocean Race

À bord des VO 65 qui sont des monotypes, l’expérience de figariste de Jérémie sera également inestimable. Nous avons été longtemps adversaires et nous nous entendons très bien. Pour moi, l’amitié est un atout à la performance. Je l’ai contacté pendant son Vendée Globe et il a tout de suite adhéré. Ce sera une nouvelle expérience pour lui et nous nous réjouissons de l’avoir parmi nous. »

En 2014-15, leurs résultats et leur approche innovante de la communication avaient permis de donner un coup de projecteur sur la marque Dongfeng. L’équipe chinoise est d’ailleurs celle qui avait généré la plus importante valeur média.